Dans le cadre de la démocratie participative, qui était un de nos chevaux de bataille, en contradiction des convictions affichées par la liste opposée pendant la campagne électorale, nous renouvelons notre invitation à chacune et chacun quelque soit son hameau, son âge ou ses convictions à s’exprimer, venir à notre rencontre et participer à l’évolution de notre commune.

Nous commencerons le samedi 19 septembre à 11:00 à Sommand, première rencontre d’une série que nous souhaitons trimestrielle, sur tout le territoire de la commune.

Nos valeurs de transparence et d’ouverture demeurent intactes. Nous avons l’intention de continuer à communiquer régulièrement sur l’actualité de la municipalité et d’apporter une information, non pas parasite, mais constructive. Nous vous invitons à devenir des lanceurs d’alertes, mais aussi à témoigner d’actions ou d’événements positifs qui mériteraient d’être généralisés à l’ensemble de la commune. Notre ambition est de transmettre, partager et contribuer à ces échanges pour apporter à chaque citoyen la connaissance de la vie municipale. Nous vous rappelons aussi que les conseils municipaux sont des réunions publiques et vous pouvez venir y assister tout au long du mandat pour participer à la vie démocratique locale.

Bien évidemment, ceci s’inscrit aussi dans la volonté de nos 4 élus de travailler en bonne intelligence avec l’ensemble du conseil municipal pendant ces 6 prochaines années.
Malheureusement, au cours des deux premières semaines de ce nouveau mandat, nous avons enchaîné quelques désillusions sur notre intégration avec

  • le refus ce vendredi d’intégrer 2 de nos élus dans la liste des grands électeurs pour les élections sénatoriales de septembre. Les 47% de la population que nous représentons ne pourront donc pas être représentés lors de cet élément important de la vie démocratique
  • le refus d’une collaboration au sein de la CCMG en nous confiant, tel que proposé, un poste un vice président à Christine Bucharles
  • le refus de nous accorder un poste d’adjoint au sein de la municipalité. Seul un poste de conseillère déléguée a été proposé à Nadine Montfort. Nous avons jugé cette proposition insuffisante au regard du faible écart de voix entre les deux listes. Aussi les contours de la mission de la conseillère étant inconnus, la proposition a donc été rejetée. 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *