Envie de flâner sur les rives du Giffre, de se détendre au rythme de ses flots, ou de profiter des beautés de sa nature environnante en faisant du sport ? Imaginez-vous lors des hivers très enneigés pouvoir pratiquer le ski de fond sur une boucle entre Mieussy et Sixt sans interruption et surtout sans intersection avec une voie empruntée par les véhicules motorisés…

Depuis 2015, la communauté de communes des montagnes du Giffre s’active au développement d’une voie verte le long de notre rivière. Une Voie Verte est un aménagement en site propre réservé à la circulation non motorisée. Elle doit être accessible au plus grand nombre, sans grande exigence physique particulière, et sécurisée en conséquence. Cet itinéraire est destiné aux familles et à tous les publics. Piétons, Vététistes, personnes à mobilité réduite et cavaliers s’y retrouvent dans un cadre touristique, pour des loisirs voire des déplacements de la population locale.

Ce chemin répond aux attentes des habitants du territoire en demande de déplacements doux. Et c’est aussi un lien physique entre les différentes communes de la CCMG depuis Sixt jusqu’à Mieussy. Du moins sur le papier est-elle prévue jusqu’à Mieussy, puisqu’aujourd’hui elle s’arrête à Taninges. C’est un dossier existant qui n’attend qu’une volonté politique pour être achevé. Notre équipe s’engage à tout mettre en œuvre pour le finaliser dans les meilleurs délais. 

Le tracé est proposé par chaque commune que la voie verte traverse. Elle définit les parcelles qui seront traversées et si le cheminement passe par des chemins ruraux ou non. 

A ce jour en fonction des parcelles cadastrées, les réponses des propriétaires concernant les servitudes de passage sont différentes :

Soit : 

-La convention est signée ou la parcelle traversée est communale. Aucun problème pour continuer la liaison. 

-L’accord de principe est obtenu, il reste à régulariser la convention de passage.

-La convention n’est pas signée car les propriétaires n’ont pas répondu aux différentes demandes ou courriers

-La réponse est défavorable. Ce refus de convention de passage rend impossible la poursuite des études de faisabilité sur la parcelle.

Sur la commune de Mieussy et jusqu’à aujourd’hui, nous rencontrons les 4 situations sur le tracé de « Au Fil du Giffre ». 

Comment est financée la voie verte « Au fil du Giffre » ? 

Depuis 2016 qui correspond au début d’aménagement du cheminement sur la portion Morillon à Taninges, les dépenses s’élèveraient à 460 000€au total (mises à jour en décembre 2019). Les subventions perçues du Département (30%) et de l’Agence de l’eau au début du projet seront à déduire du montant total. Les dépenses comprennent les aménagements de la voie jusqu’à Flérier et également l’étude préliminaire sur les ouvrages de franchissements. A l’origine, 3 passerelles étaient prévues. Elles ont été ramenées à 2 : une sur Mieussy et la seconde au passage au niveau du Pont des Thézières à Taninges.

A l’entrée de Mieussy, l’estimation de l’aménagement sur la portion entre Flérier – Pont de Boche se porte à 345 000€ TTC. Ceci comprend la création d’un « petit » ouvrage entre la route départementale et le Giffre. Celui-ci a été validé par le département et le SM3A (Syndicat mixte de l’aménagement de l’Arve et de ses Affluents). A la différence des aménagements réalisés précédemment, l’assiette pour le chemin n’existe pas. Du bucheronnage ainsi que du terrassement sont à prévoir. 

Aujourd’hui ces budgets restent approximatifs. En effet l’étude actuelle pour la maîtrise d’œuvre des ouvrages de franchissements est en cours. Ceux-ci devront répondre aux contraintes techniques (type de franchissement) et devront également être validés par les élus (matériaux utilisés, intégration dans le paysage…).

Nous apporterons tout notre soutien à la jonction entre Samoëns et Sixt pour que « Au Fil du Giffre » symbole de notre intercommunalité soit continue entre ses deux extrémités. 

Une fois la traversée de Mieussy achevée jusqu’à Bieully, la liaison avec la voie verte de Marignier sera réalisée. 

Gageons que l’intérêt collectif prime et que tout l’investissement financier dépensé jusqu’à ce jour ne s’arrête pas aux portes de notre commune.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *